S.T.DUPONT : RESULTATS CONSOLIDES DE L'EXERCICE CLOS LE 31 MARS 2014

June 30, 2014 at 12:00 PM EDT

30 juin 2014

RESULTATS CONSOLIDES DE L'EXERCICE CLOS LE 31 MARS 2014
Progression du chiffre d'affaires de +0,2 % sur l'exercice et +3,7 % en organique
Taux de marge brute en nette hausse (+1,7 point) et baisse des coûts  indirects (-1 m€ en valeur)
Les éléments non récurrents (-2,4 m€) intègrent notamment une dépréciation partielle du goodwill
de la filiale espagnole (impact -0,2 m€), et la poursuite des opérations de restructuration
Résultat opérationnel à 4,4 m€ (+0,5 m€ par rapport à 2012/2013 retraité)
Progression du résultat net à 3,1 M€ sur l'exercice 2013/2014, contre 0,9 m€ en 2012/2013
Forte baisse des stocks : -5,0 millions, due aux actions volontaristes de maîtrise
du besoin en fonds de roulement
L'endettement net du Groupe est ramené à 5,1 millions d'euros contre 20,9 millions à fin mars 2013

Le 30 juin 2014, le Directoire a arrêté les comptes de l'exercice clos le 31 mars 2014.  
Les indicateurs-clés au 31 mars 2014 se présentent ainsi :

En millions d'euros 31/03/2014 31/03/2013(**) 31/03/2012(**)
Total des revenus (*) 79,6 79,6 71,6
Chiffre d'affaires Produits 74,1 74,0 65,8
       Marge brute 39,5 38,2 33,9
( % ) 53,3% 51,6% 51,4%
Résultat opérationnel courant (hors royalties & éléments non récurrents) 1,4 (0,9) (0,5)
Revenus de licences 5,4 5,6 5,8
Eléments non récurrents (net) (2,4) (0,7) (0,5)
Résultat opérationnel 4,4 3,9 4,8
Coût de l'endettement financier net (0,3) (1,8) (1,8)
Résultat net part du Groupe 3,1 0,9 2,4
Résultat net par action (€) 0,006 0,002 0,006
Ressources/(Endettement) financier net (5,1) (20,9) (14,4)
Capitaux propres 37,3 21,8 21,2

(*) : Le total des revenus comprend le chiffre d'affaires produits et les revenus de licences
(**) Les éléments de résultats des exercices 2012/2013 et 2011/2012 ont été retraités de façon rétrospective, des effets de l'application d'IAS 19 révisée « Avantages du personnel », du changement de présentation du résultat de change positionné dorénavant en résultat financier ; et du changement de présentations des charges liées aux engagements sociaux, dont une partie est positionnée en résultat financier.

Evolution du chiffre d'affaires par Ligne de Produits 

 En millions d'euros 31/03/2014 31/03/2013 Variation totale Organique Effet de change
Briquets & stylos 42,9 42,3 1,40% 6,00% -4,60%
Maroquinerie, Accessoire & PAP 31,2 31,7 -1,60% 0,40% -2,00%
Total Produits 74,1 74,0 0,20% 3,70% -3,50%

Briquets & Stylos

La croissance organique est restée forte à +6,0 % sur l'année, malgré un ralentissement au troisième trimestre largement compensé en fin d'exercice, avec une accélération en fin d'exercice due au développement de ventes de briquets, particulièrement au Japon et à l'export, et dans une moindre mesure  des instruments d'écriture. Au cumul, la croissance est positive à +1,4 %, en incluant les impacts de change négatifs enregistrés en zone Asie.

Maroquinerie & autres

Les lignes Maroquinerie, accessoires et prêt-à-porter ont vu une évolution plus contrastée : après un bon premier semestre (+10,2 % en organique) et un ralentissement en T3, la croissance organique a repris sur T4 avec une très légère croissance organique en cumul (+0,4 %). Les impacts de change ramènent l'évolution annuelle à -1,6 %. La bonne tenue de la Maroquinerie en Russie a compensé le ralentissement du prêt-à-porter et des ceintures sur le marché chinois.

Evolution du chiffre d'affaires par zone géographique

 En millions d'euros 31/03/2014 31/03/2013 Variation totale Organique Effet de change
France 10.8 11,2 -2,9% -2,9% 0,0%
Europe distribution contrôlée (hors France) 10,3 10,0 3,3% 2,9% 0,4%
Asie distribution contrôlée 28,5 28,8 -1,0% 7,8% -8,8%
Total Distribution contrôlée 49,6 49,9 -0.6% 4,4% -5,0%
Agents & Distributeurs 24,5 24,1 1.9% 2,2% -0,3%
Total Produits 74,1 74,0 0,2% 3,7% -3,5%

Par rapport à l'année précédente, la saisonnalité atypique de l'exercice s'est confirmée, puisque la forte activité prévue et réalisée au 4ème trimestre a permis de compenser une saison des fêtes en demi-teinte. L'évolution légèrement positive sur 12 mois (+0,2 %) est plus marquée en organique avec 3,7 % de croissance, les impacts de change défavorables (-3,5 % au total) se concentrant sur l'Asie (-8,8 %).

Distribution contrôlée

La distribution contrôlée concerne les marchés où nous opérons par l'intermédiaire de filiales de distribution. Sur ces marchés, nous avons nos propres points de vente associés avec des réseaux de détaillants. La distribution non contrôlée concerne les marchés où nous opérons au travers d'agents ou de distributeurs qui ont eux-mêmes des boutiques en propre et des réseaux de détaillants.

La distribution contrôlée concerne principalement l'Europe de l'Ouest et l'Asie (hors Corée). Les principaux marchés de la distribution non contrôlée sont les pays de l'Est, le Moyen-Orient et les USA.

L'impact des variations de taux de change ressort à -5,0 % sur ce canal de distribution.

Par grandes zones, la France reste négative (-2,9 %), à l'inverse de l'Europe (+3,3 % dont +2,9 % en organique). L'Asie, à -1 % mais +7,8 % en organique, est pénalisée comme on l'a vu par les effets de change.

  • France : Après un bon début d'année, la croissance en France a ralenti progressivement, avec l'atonie du marché des grossistes, et la morosité des ventes du secteur du luxe, constatée en fin d'année 2013 et début  2014 (sur les réseaux retail et grossistes).
  • Europe hors France : Après une croissance modérée au 1er semestre due à des ventes exceptionnelles sur certains réseaux,  le rebond constaté au 4ème trimestre (+40 %) dû notamment à l'Allemagne (+91 % sur T4), a compensé une activité en recul sur le 3ème trimestre. Les ventes export  vers la Turquie et la Grande-Bretagne, ainsi que des ventes sur les réseaux B to B ont également dopé la croissance de la zone, alors que l'activité en Europe du Sud  reste atone.
  • D'une période à l'autre, la situation a été contrastée en Asie : la croissance organique est restée positive à Hong-Kong sur l'année (+9,1 %), avec un fort impact de change négatif (-4,6 % sur 12 mois). A l'inverse, la Chine a connu un fort ralentissement dès le 3ème trimestre, qui s'est accentué sur T4 (-31 % dont -30 % en organique) ; c'est la conséquence du retournement du marché du luxe dans le pays, en particulier sur le canal des grossistes. L'évolution annuelle du pays est de -6,9 % dont
    -5,6 % en organique. Le Japon a, pour sa part, réalisé une forte croissance hors effets de change sur le dernier trimestre (+58 %), dopée par les ventes de briquets, et reste nettement positif en croissance organique sur l'année (+17,2 %). L'évolution nominale devient négative à -7,3 % en cumul,  du fait de l'érosion du yen contre euro (impact annuel -24,5 %).

Agents et Distributeurs

Après un premier semestre quasiment étal et un infléchissement au troisième trimestre, l'activité export a fortement repris au quatrième trimestre (+24 %), notamment sur : le marché coréen (avec toutefois certaines ventes facturées en mars qui ont été comptabilisées sur avril au titre des normes comptables, compte tenu de la date de transfert de propriété), et le marché russe (+31 % sur T4 et +14,1 % en cumul). Sur les autres zones significatives, la croissance au Moyen-Orient est étale sur T4 mais atteint +16,7 % en cumul ; aux USA, la forte activité au T4 (+33 % dont +38 % en organique) amène une croissance positive en cumul année (+3,5 % dont +7,1 % en organique).

Sur l'ensemble de l'année, la croissance est de +1,9 % sur ce canal de distribution, dont +2,2 % en organique.

Marge Brute (sur ventes produits)

La marge brute en valeur ressort à 39,5 millions d'euros contre 38,2 millions d'euros pour l'exercice précédent, soit une augmentation de 1,3 million d'euros, et +1,7 point en taux.

Cette amélioration de la marge brute est la résultante de :

  • L'impact de la croissance du CA (+0,1 million d'euros)
  • L'amélioration du taux de marge sur coûts variables (+0,7 million d'euros), due notamment à une meilleure efficacité industrielle (baisse des écarts sur standards)
  • Une baisse des coûts fixes de production hors impact de variation de stocks

Résultat opérationnel courant (sur ventes produits)

Le résultat opérationnel courant est positif à +1,4 million d'euros contre -0,9 million d'euros pour l'exercice précédent, soit une amélioration de +2,3 millions d'euros.

Celle-ci est due à la progression de la marge brute (+1,3 million d'euros) et à la baisse des frais généraux et de communication (impact résultat : +1,1 million d'euros) ; les dépenses de communication en baisse (impact +0,9 million d'euros) ainsi que les frais administratifs (impact +0,4 million d'euros) compensent une légère hausse des frais commerciaux (impact : -0,2 million d'euros). 

Revenus de licences

Les revenus de licences sont en légère baisse par rapport à l'exercice précédent : impact -0,2 million d'euros, lié à la baisse des ventes de notre partenaire Bondwood en Chine.

Eléments non récurrents

Le solde des éléments non récurrents représente une charge de 2,4 millions d'euros, liée pour l'essentiel à des coûts de restructuration mis en oeuvre dans les filiales et au centre industriel, ainsi que des dépréciations d'actif (sans effet cash) en Chine et en Italie (impact -0,4 m€). Une dépréciation partielle du goodwill de la filiale espagnole a été constatée, pour un montant de 0,2 million d'euros, en raison de la situation difficile de ce marché, sans effet cash également.

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel ressort à +4,4 millions d'euros au 31 mars 2014 contre +3,9 millions d'euros pour l'exercice précédent après retraitement, soit une variation de +0,5 million d'euros. L'amélioration de la marge brute due à une meilleure efficience industrielle, et les plans de maîtrise des coûts de structure ont permis cette progression, qui compense les éléments non récurrents dont la plus grande part est mise en oeuvre pour abaisser la structure de coûts future du Groupe.

Résultat financier

Le résultat financier ressort à -0,8 million d'euros contre -2,9 millions pour l'exercice précédent, les impacts nets de change représentant respectivement -0,1 million d'euros et -0,4 million d'euro. La conversion de l'essentiel des OCEANE intervenue en fin d'exercice représente une économie de 1,5 million d'euros,  les intérêts annuels sur les titres convertis au cours du dernier exercice n'étant pas dus.

Au cours des trois derniers exercices, S.T.Dupont n'a versé aucun dividende.

 

Résultat net

Le résultat net ressort à +3,1 millions d'euros sur l'exercice, contre + 0,9 million d'euros en 2012-2013 après retraitements, soit une variation de +2,2 millions d'euros.

Trésorerie et capitaux disponibles

La trésorerie consolidée (disponibilités et valeurs mobilières de placement) ressort à 4,7 millions d'euros contre 2,1 millions d'euros à la fin de l'exercice précédent ; cette amélioration provient de l'autofinancement du Groupe, ainsi que des progrès réalisés en matière de gestion du besoin en fonds de roulement (contrôle des achats de production et de frais généraux, baisse des stocks) ;

ST Dupont a significativement renforcé sa structure financière, avec la conversion intervenue en décembre 2013 des OCEANE détenues par D&D International, son actionnaire principal, qui représente un apport de fonds propres de 14,5 millions d'euros. En complément, le Groupe négocie actuellement avec ses partenaires bancaires une refonte de son financement via un accord de crédit structuré, visant à consolider celui-ci en allongeant la maturité de la dette, et en mettant en place des lignes de financement d'investissement pour le développement de la distribution en propre. L'objectif est de finaliser cet accord à fin juillet 2014.

Compte de résultat et bilan consolidés
Le compte de résultat et le bilan au 30 mars 2013 présentés à la suite ont été retraités des effets de l'application d'IAS 19 révisée « Avantages du personnel » de façon rétrospective, du changement de présentation du résultat de change positionné dorénavant en résultat financier ; et du changement de présentations des charges liées aux engagements sociaux, dont une partie est positionnée en résultat financier.

Contact :     Nicolas Duchemin      01 53 91 30 00    nduchemin@st-dupont.com

 

Annexe : Comptes consolidés au 31 mars 2014

Compte de résultat    
(En milliers d'euros) 31/03/2014 31/03/2013
Produits des activités ordinaires (avec royalties) 79 568 79 552
Chiffre d'affaires net « produits » 74 149 73 984
Coûts des ventes -34 643 -35 781
Marge brute sur ventes produits 39 506 38 203
Frais de communication -3 958 -4 826
Frais commerciaux -19 810 -19 568
Frais généraux et administratifs -14 316 -14 750
Résultat opérationnel courant (hors royalties) 1 422 -941
Royalties 5 419 5 569
Autres charges -2 433 -792
Autres produits 21 91
Gain de valeur sur actifs (IAS 36)    
Résultat opérationnel 4 429 3 927
Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie 27 41
Coût de l'endettement financier brut -357 -1 792
Coût de l'endettement financier net -330 -1 751
Autres produits et charges financiers -510 -1 148
Quote-part dans le résultat des entreprises associées 0 0
Résultat avant Impôt 3 589 1 028
Charges d'impôt sur le résultat -527 -116
Résultat net 3 063 912
Résultat net - part du Groupe 3 063 912
Résultat net - intérêts minoritaires - -
Résultat net par action (en euros) 0,006 0,002

Bilan actif et passif (*)

ACTIF    
(En milliers d'euros) 31/03/2014 31/03/2013
Actif non courant    
Ecarts d'acquisition 3 234 3 656
Immobilisations incorporelles (nettes) 543 514
Immobilisations corporelles (nettes) 16 677 18 646
Actifs financiers 1 223 1 293
Participations dans les entreprises associées 7 7
Impôts différés 536 572
Total de l'actif non courant 22 221 24 688
     
Actif courant    
Stocks et en-cours 21 486 26 535
Créances clients 16 240 13 572
Autres créances 3 937 4 991
Impôts courants 632 763
Trésorerie et équivalents de trésorerie 5 645 3 746
Total de l'actif courant 47 941 49 607
     
Total de l'actif 70 162 74 295


 
PASSIF    
(En milliers d'euros) 31/03/2014 31/03/2013
Capitaux propres - part du Groupe    
Capital 26 214 21 288
Prime d'émission, de fusion et d'apport 10 843 1 080
Composante capital des emprunts convertibles 2 425 2 425
Réserves -4 124 -5 020
Réserves de conversion -1 126 43
Résultat net- Part du Groupe 3 063 912
Total capitaux propres - part du groupe 37 294 20 728
Total capitaux propres - part des intérêts ne conférant pas le contrôle    
     
Dettes non courantes    
Emprunts obligataires convertibles 0 0
Emprunts et dettes financières 6 6
Emprunts sur location financement (à plus d'un an) 191 879
Impôts différés 136 178
Provisions pour engagements de retraite et autres avantages 6 318 6 999
Total des dettes non courantes 6 651 8 062
     
Dettes courantes    
Fournisseurs 5 567 12 397
Autres dettes 8 684 7 873
Impôts courants 412 319
Provisions pour risques et charges 1 014 1 101
Emprunts obligataires convertibles (à moins d'1 an) 0 16 041
Emprunts et dettes financières 9 700 7 282
Emprunts sur location financements (moins d'1 an) 841 492
Total des dettes courantes 26 217 45 505
     
Total du Passif 70 162 74 295

(*) Le bilan au 31 mars 2013 a été retraité des effets de l'application d'IAS 19 révisée « Avantages
du personnel » de façon rétrospective.